Investissements de capitaux



Le profil de risque de la branche d’activités Comptes de libre passage requiert une stratégie de placement qui met l’accent sur la sécurité – c’est une stratégie de placement dynamique qui a été retenue: elle est adaptée systématiquement en fonction de la situation financière mesurée.

Catégories de placements 
Plage inférieure 
ASBPlage supérieure 
Liquidité / courte durée
32.5%47.5%65.0%
Obligations Suisse
12.0%14.0%16.0%
Obligations monde
12.5%14.5%16.5%
Actions Suisse
3.0%4.0%5.0%
Actions monde 5.0%10.0%13.0%
Actions marché émergents
1.0%2.0%3.0%
Immobilièr Suisse
2.0%7.0%10.0%
Immobilièr monde 0.0%0.0%2.0%
Matières premières
0.0%1.0%1.5%

Séparation claire des fonctions et gestion externe des patrimoines

L’organisation des placements de la Fondation institution supplétive LPP distingue les fonctions «définition des principes», «mise en œuvre opérationnelle» et «suivi».

Les principes et l’attribution des mandats sont déterminés par le conseil de fondation et la commission de placement.

En coopération avec les partenaires de la branche Placements financiers, le secrétariat met en œuvre les décisions prises par le conseil de fondation et la commission de placement, ou en déclenche la mise en œuvre et surveille celle-ci.

La décision des titres à acheter ou à vendre est toujours prise par des gestionnaires de portefeuille externes.

Toute l’activité de placement est suivie avec le soutien de contrôleurs de gestion externes.


  1. La fortune de l’institution supplétive est gérée dans l’intérêt des bénéficiaires.
  2. L’institution supplétive investit seulement dans les domaines où le risque de placement est indemnisé par une prime de risque explicable sur le plan économique, tout en tenant compte des coûts de mise en œuvre.
  3. La gestion de risque de l’institution supplétive est orientée sur la détection des risques, leur quantification et leur gestion.
  4. En ce qui concerne la gestion de fortune, l’institution supplétive ne part a priori pas du principe que l’évolution des marchés financiers et des paramètres macroéconomiques peuvent être pronostiquée. Dans ses placements, elle prend toutefois en compte des scénarios possibles en la matière.
  5. L’organisation est définie de manière à ce que toutes les décisions de placement soient intelligibles, prises en fonction des connaissances spécialisées des responsables et vérifiées régulièrement.
  6. En leur qualité d’investisseurs, les responsables de l’institution supplétive sont conscients de leur responsabilité éthique, écologique et sociale et en tiennent compte dans leurs actions.
  7. Les principaux mandats sont octroyés dans le respect des conditions concurrentielles.

Position sur «l'investissement responsable"

Pour les organes responsables de la Fondation institution supplétive, le placement rentable des capitaux à long terme est d’une importance essentielle en raison de l’obligation fiduciaire de diligence, ancrée dans la loi. La stratégie de placement mise en œuvre vise à réaliser un rendement optimal sur les placements de capitaux, tout en tenant compte de la capacité de risque restreinte. Etant donné que les coûts de gestion de la fortune exercent une influence directe considérable sur le rendement à long terme, la Fondation institution supplétive veille strictement à une application de la stratégie de placement qui soit efficace et optimisée en termes de coûts. L’octroi des mandats de gestion de fortune s’opère selon le principe de concurrence. A cet égard, des critères ESG sont également pris en compte.

La Fondation institution supplétive renonce explicitement à des participations dans des sociétés qui ne respectent pas la Convention d’Oslo interdisant la production et la diffusion des armes à sous-munitions et des mines anti-personnel. De même, sont exclus les investissements dans des produits financiers portant sur des denrées alimentaires. La Fondation institution supplétive respecte en outre d’éventuels régimes de sanctions de la Suisse et de l’ONU.

Les droits de vote issus des participations dans des entreprises suisse cotées et revenant à la Fondation institution supplétive sont exercés activement et ce, exclusivement dans l’intérêt des personnes assurées. Cela est notamment le cas en mettant l’accent sur l’accroissement durable de la fortune de prévoyance (en vertu de l’art. 71, al. 1 LPP).


La gestion de patrimoine proprement dite se fait exclusivement par des mandats de gestion du patrimoine. Ceux-ci sont transférés à des gestionnaires de portefeuille externes (banques ou autres institutions spécialisées), dans certains cas à des gestionnaires de portefeuille internes.

Mandats de gestion du patrimoine au 1er avril 2019:

Courte durée
  • Pictet Asset Management SA, Genève
  • SYZ Asset Management (Suisse) SA, Genève
  • Aberdeen Asset Managers Limited, London
  • BlackRock Investment Management (UK) Limited, London
  • UBS AG, Zurich
Prêts auxentreprises publiques
  • Interne
Obligations Suisse
  • Pictet Asset Management SA, Genève
  • UBS AG, Zurich
Obligations Monde
  • Credit Suisse (Schweiz) AG, Zurich, subdéléguer à Credit Suisse Asset Management (Schweiz) AG, Zurich
  • DWS International GmbH, Frankfurt am Main
  • Payden & Rygel, Los Angeles
Actions Suisse
  • Pictet Asset Management SA, Genève 
Actions Monde 
  • UBS AG, Zurich, subdéléguer à UBS Asset Management (UK) Ltd., London
Actions marché émergents
  • Credit Suisse: Institutional Funds 
Immobiler Suisse
  • Interne 
Immobiler Monde
  • Interne
Matières premières 
  • Morgan Stanley
  • Vontobel Asset Management Vontobel Asset Management S.A.
Monnaie
  • Record Currency Management plc 


Les chiffres de l’activité de placement des gestionnaires de portefeuille sont visualisés et suivis par le Global Custodian ainsi que par l’administration du fonds. Ils sont aussi analysés et commentés trimestriellement par le contrôleur de gestion des investissements.

Mandats pour Global Custody et conseil / controlling:

Global CustodianBanque Pictet & Cie SA
Société de fondsFundPartner Solutions (Suisse) SA
Contrôleur de gestion des investissementsPPCmetrics SA
Analyses des assemblées générales: sociétés suissesEthos Services SA